Ostéopathie

Contactez Alexandra Fournal au 01 46 48 92 42

  • Ostéopathie - Biographie
  • Alexandra Fournal

    Diplômée du CEESO Paris 2009
    Mémoire de fin d’étude « Prise en charge des sinusites chroniques en ostéopathie »
    Diplôme Universitaire « Prise en charge pluridisciplinaire en périnatalité » Faculté de médecine Xavier Bichat (Paris VII)
    Chargée de cours au CEESO Paris

  • L’ostéopathie

    Le principe de l’ostéopathie est de trouver et traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures du corps humain.
    Toute perte de mobilité des articulations, des muscles,des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. L’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’autoéquilibrer et sur une connaissance approfondie de l’anatomie.

  • Principales indications

    L’ostéopathie intéresse tous les grands systèmes du corps :

    • le système articulaire entorses, tendinites, lombalgies, dorsalgies, costalgies, cervicalgies, douleurs articulaires, scolioses,pubalgies, douleurs coccygiennes, douleurs des machoires
    • le système neurologique : névralgies cervico-brachiales, intercostales, faciales, d’Arnold, cruralgies, sciatiques…
    • le système viscéral: ballonnements, colites, constipation, ptôse d’organes, digestion difficile, acidité gastrique, douleurs périnéales, certains troubles de la fécondité
    • le système O.R.L. et pulmonaire : rhinites, sinusites, vertiges, acouphènes, céphalées, asthme
    • le système neuro-végétatif : états dépressifs, d’hypernervosité, anxiété, stress, troubles du sommeil, spasmophilie…
    • les séquelles de traumatismes : fractures, entorses, chutes, accidents de voiture.
  • L’accompagnement de la grossesse
  • L’accompagnement de la grossesse

    Durant la grossesse, l’organisme de la future maman va devoir faire des efforts d’adaptation pour assumer les contraintes mécaniques liées à la croissance du bébé.
    Le bassin maternel, la colonne vertébrale et la cavité abdominale vont s’organiser de manière à répondre aux contraintes mécaniques et physiologiques engendrées par le mobile fœtal.

    L’ostéopathie durant la grossesse a 2 objectifs :

    • Soulager les désagréments et douleurs liés à la grossesse.( nausées, vomissements, troubles du transit, lombalgies
    • participer à l’adaptation posturale de la mère dans une dynamique de confort et de prévention.

    L’ostéopathie ne dispense en aucun cas d’un suivi obstétrical conventionnel.

    Le post-partum

    Dans les suites de la naissance, le corps de la mère doit se réadapter à son nouvel état.
    La consultation ostéopathique est fortement conseillée dans les semaines qui suivent la naissance car elle favorise de nombreuses améliorations : faciliter le confort dans l’allaitement, traiter des douleurs persistantes (lombalgies, sciatiques, canal carpien…), celles plus spécifiquement liées à l’accouchement (position, effort d’expulsion, expression abdominale, épisiotomie, suites de péridurale, césarienne…), restaurer une posture de confort.
    Elle optimisera la rééducation périnéale et favorisera ainsi un retour normal aux activités de la vie courante.

    Ostéopathie et infertilité

    L’ostéopathie peut aider dans les cas d’infertilités fonctionnelles c’est à dire en dehors de toute pathologie médicale.

    L’utérus et ses annexes (ovaires, trompes) sont reliés aux os du bassin grâce à de nombreux ligaments, ces derniers contenant les vaisseaux sanguins et les nerfs destinés au système reproducteur.
    En cas de mauvaise mobilité du sacrum, coccyx ou os iliaques, les ligaments sont mis en tension et sont responsables d’une perte de mobilité de l’utérus ce qui peut perturber sa fonction reproductrice.
    Au niveau de la colonne vertébrale dorsale et lombaire émergent les différentes racines nerveuses destinées à l’utérus et aux ovaires. Dans le cas où ces vertèbres seraient bloquées, le système s’en verra perturbé.

    Par ailleurs l’utérus et ses annexes sont pourvus de mouvement de glissement par rapports aux autres organes avoisinants. Cette mobilité peut être entravée dans les suites d’infections ou d’interventions chirurgicales (césarienne, cœlioscopie..) responsables d’adhérences.

    L’ostéopathe s’attachera à redonner de la mobilité à tous les organes pouvant perturber le bon fonctionnement du système reproducteur.

  • Ostéopathie et nourrisson

    La consultation d’ostéopathie ne peut remplacer le suivi classique par un pédiatre qui est indispensable.

    L’ostéopathe va prendre le temps d’observer votre bébé (enfant), puis par un examen clinique minutieux, il va examiner son crâne, l’ensemble du corps en appréciant sa posture. Il testera la tonicité et la mobilité de ses membres. Parfois, certaines régions ont une mobilité plus restreinte: l’ostéopathe pédiatrique va s’efforcer de rendre aux régions du corps du bébé leur mobilité par des mobilisations douces et précises.
    En parallèle, l’ostéopathe pédiatrique sera très attentif au développement psychomoteur et vous aidera à l’accompagner en fonction de l’âge d’enfant.

    Principales indications :

    • Allaitement : difficulté pour téter l’un des seins, difficulté de succion.
    • Asymétrie faciale (œil plus petit, bouche déviée, oreille plus antérieure, etc.)
    • Crâne plat (plagiocéphalie postérieure d’origine positionnelle).
    • Coliques du nourrisson
    • Craniosténose : seule la chirurgie peut remédier à cette pathologie. Cependant les consultations ostéopathiques peuvent aider à corriger les asymétries faciales qui sont liées aux troubles fonctionnels associés.
    • Hyperexcitabilité du nouveau-né et du nourrisson: dos et/ou jambes raides, poings fermés pouces à l’intérieur.
    • Luxation congénitale de hanche en collaboration avec un orthopédiste. La consultation ne remplace pas le port d’un appareillage (culotte d’abduction, harnais, etc.) ; cependant 2 à 3 consultations peuvent réduire le temps le temps du traitement orthopédique
    • Otites séreuses (certaines)
    • Régurgitations (RGO – reflux gastroœsophagien) (certaines) non liées à une allergie aux protéines de lait…

    Apprendre à observer son bébé et consulter quand :

    • il se cambre en arrière lorsqu’on le prend dans les bras ou pendant la tétée
    • le bébé est crispé (bras et/ou mains raides)
    • il pleure tout le temps
    • il dort très peu
    • il régurgite
    • il ne digère pas et il est agité après la tétée
    • il a du mal ou met un temps infini à téter
    • il a une mauvaise position
    • il tourne toujours la tête du même côté et dort toujours du même côté
    • il a des troubles ORL à répétition : otites, bronchites à répétition, respiration bruyante…
  • Ostéopathie et sport

    Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. Celui-ci se manifeste chez le sportif par différents symptômes, de la simple contracture à la douleur chronique, altérant de toute façon les performances.

    Quand consulter ?

    À titre préventif

    • Pour établir un “check up”, pour préparer une épreuve…

    À titre curatif

    • Chutes sans traumatismes osseux ni lésions visibles sur une radio douleurs articulaires diverses
    • Tennis elbow, talalgies, pubalgies, périarthrites, épicondylites…
    • Essoufflement à l’effort, “point de côté”…
    • Sciatiques, cruralgies, cervicalgies, dorsalgies, lombalgies
    • Maux de tête, troubles de l’équilibre, vertiges
    • Mauvaise récupération entre les épreuves
    • Stress, manque de concentration, troubles du sommeil
  • Bien vieillir avec l’ostéopathie

    Au fil des ans notre corps est sujet à des transformations qui entrainent des diminutions de l’ensemble de ses fonctions.
    Être suivi le plus tôt et le plus régulièrement possible par un ostéopathe permet de retrouver et de renforcer ses fonctions en travaillant sur la mobilité générale de son corps.
    Promouvoir le « mieux vieillir » en maintenant un bon état global, physique, et psychique de l’individu par une action de prévention tout au long de la vie, garantit son capital santé. Par exemple, les traitements ostéopathiques améliorent l’équilibre, diminuent les douleurs ressenties à court et long termes et ainsi participent à l’amélioration de la qualité de vie.

  • Tarifs

    Le tarif de la consultation est de 60 euros.
    La sécurité sociale ne prend pas en charge les séances d’ostéopathie, renseignez-vous auprès de votre mutuelle.